Articles

Présentation de Google Data Studio

Image
Introduction : Quoi ? Pourquoi ?
Dans son objectif de rendre les données accessibles, Google vient de mettre à la disposition de tous un outil qui va faciliter la vie de ceux qui doivent régulièrement synthétiser et analyser des données.
La gestion de l’information se décompose en trois moments : sa saisie, son stockage et traitement, et sa diffusion. L’informatique a toujours démontrer sa puissance pour le stockage et le traitement, notamment grâce aux différents modèles de bases de données. Google propose de nombreux services dans le domaine, de BigQuery à Firebase, mais la solution pour tous est Sheet, qui fait partie de Drive ; où la feuille de calcul peut fonctionner comme une base de donnée classique. Pour le traitement, c’est à dire la transformation des données brutes pour pour exploitation plus simple, la solution Google Apps Script est très puissante, comme je l’explique dans mon article “Révélez la puissance des Google Spreadsheets”. Pour la saisie, il est recommandé d’avoi…

Suivre des conversions hors achats

Image
avec Tag Manager et Analytics, jusqu’à AdWords
Objectif : Comptabiliser dans AdWords les conversions personnalisées dues à des actions de l’utilisateur sur le site de type clic sur un lien, envoie de formulaire ou autre. Pré-requis : Pour réaliser cette procédure, il faut des comptes Analytics et AdWords configurés sur le même compte Google (gmail ou apps) ; le mieux étant d’avoir également les comptes Tag Manager et Search Console sur le même compte, par accès au compte client ou par délégation avec droits de modification. Niveau : Avancé
1. Tag ManagerPré-requisIl faut absolument : le tag “Tag Manager” sur toutes les pages du site Un tag Analytics “page view” préexistant Mise en placeIl faut un déclencheur et une balise par action suivie. DéclencheurLa majorité des actions courantes ont été programmées dans Tag Manager, autant les utiliser. Mais il faut autoriser celles que l’on désire utiliser dans les variables de notre conteneur. Alors, identifiez le ou les élément(s) HTML sur le(s)quel(s…

N comme Navigateur

Image
“ Un navigateur web est un logiciel conçu pour consulter et afficher le World Wide Web. ” (Source : wikipedia)


C’est donc une application qu’il a fallu créé en même temps que l’on concevait le Web, en 1990. Dès le départ, c’est l’outil le plus puissant pour interagir sur Internet, car, en plus de maîtriser le protocole HTTP (langage de base pour échanger des données entre les serveurs et les “clients”), il peut en gérer d’autres comme HTTPS et FTP. Grâce à cela, il peut obtenir les ressources (fichiersHTML, images, CSS, Script et autres) nécessaires pour afficher une page Web.

Un concept de 25 ans a forcement une histoire, avec plusieurs noms qui l’on marquée, comme Netscape, Internet Explorer ou maintenant Chrome. Malgré la constitution d’organisme de normalisation, comme le W3C, depuis qu’Internet a pris son essor dans le grand public, la concurrence est féroce. Et pourtant, la coopération est indispensable ; ainsi, les navigateurs ont longtemps accueilli des extensions (plugins), d…

A comme Application

Image
“ Une application ou un applicatif est, dans le domaine informatique, un programme (ou un ensemble logiciel) directement utilisé par l'utilisateur pour réaliser une tâche, ou un ensemble de tâches élémentaires d'un même domaine ou formant un tout. ” (source : wikipedia)



Parmi les notions courantes du Web et de l’informatique, peu sont aussi flou que l’application. Également nommé “App”, on en trouve partout, et sous toutes les formes. Pire : ce truc est classé dans les dangers à hauts potentiels qu’il faut faire surveiller par des “antivirus”. Et encore mieux, il y a des applications qui “tournent” dans des applications.
C’est pas simple.

Alors, en repartant de la définition, cela exclu toutes les données (texte, chiffres, images, etc.) et tous les éléments du système d’exploitation (bibliothèques, routines, etc.) ; sauf pour Linux qui considère l’interface utilisateur comme une application comme les autres. Et ainsi, par soustraction, on trouve tout le reste : tout ce qu’un i…

F comme Fichier

Image
Un fichier informatique est au sens commun, une collection d'informations numériques réunies sous un même nom, enregistrées sur un support de stockage permanent [...] et manipulées comme une unité.Source Wikipedia


Tout est dit. Encore faut il arriver à combiner toutes ces notions très abstraites en un objet que l’on manipule tous les jours en toute compréhension.
C’est l’une des notions de base de l’informatique et historiquement, les fichiers sont associés à des pictogrammes qui correspondent aux types de ceux-ci. Cela permet de symboliser l’aspect unitaire dans un espace de stockage ; et avec un nom, chaque fichier obtient une identité.

Le type du fichier est la notion plus difficile à appréhender. Au plus simple, on reconnaît les pictos que le système d’exploitation attribue automatiquement à chaque type. De nombreuses applications peuvent aussi parcourir vos espaces de stockages et vous proposer vos fichiers tout triés. Ceux qui ont un peu plus de connaissances savent repérer l…

H comme HTML

Image
L’Hypertext Markup Language, généralement abrégé HTML, est le format de données conçu pour représenter les pages web. (Source : Wikipedia )


Le principe d’un langage basé sur des balises imbriquées a été défini en même temps que les autres normes du Web (protocoles, adressages) au début des années 90. Nommé à l’époque SGML, il n’était destiné qu’à coder des documents contenant uniquement du texte ; pas une seule image à l’horizon.
Sur cette fondation, de nombreuses variantes et améliorations sont apparues au fil du temps : XML, HTML, XHTML, HTML5. Ces évolutions ont été assez pénibles car de nombreux acteurs voulaient imposer leur propre norme, à commencer par tous les navigateurs qui ont toujours été incompatibles sur certains éléments, malgré l'existence dès 1995 d’un organisme normatif : le W3C chargé de promouvoir la compatibilité des technologies du World Wide Web.
Rapidement un autre langage, le JavaScript a été ajouté aux moteurs des navigateurs pour dynamiser les pages Web …

I comme Image

Image
Le terme “Multimédia”, inventé par Bob Goldstein (États-Unis) en 1966, l’année de ma naissance, s’est développer conjointement avec l’informatique et le Web dans les années 80 (source: Wikipedia). Tombé en désuétude, aujourd’hui, il n’est plus utilisé que par des vieux dans le domaine artistique. En effet, quoi de plus normal que d’avoir des images et du son sur nos appareils connectés actuels. Et pourtant … Internet n’a été conçu que pour véhiculer du texte, à la base. Longtemps, il valait faire des contorsions et installer des plugins pour bénéficier du “multimédia”. Heureusement, le HTML5 a changé tout ça.



Le premier “média” a être ajouté au Web, l’image, est aujourd’hui encore le meilleur ajout possible à du simple texte.
L’humain aime ce qui va vite. L’informatique et internet nous rapprochent clairement de cette illusion qu’est l’instantanéité. Alors, les médias qui “impose” un temps de lecture, comme le son et la vidéo, ont forcement un désavantage face à une illustration que l…

U comme URL

Image
Le sigle URL (de l'anglais Uniform Resource Locator), auquel se substitue couramment le terme “adresse web”, désigne une chaîne de caractères utilisée pour adresser les ressources du World Wide Web : document HTML, image, son, forum Usenet, boîte aux lettres électronique, entre autres.Wikipedia


Ainsi, tout, absolument tout ce qui est sur Internet a une URL, son adresse. Et donc, chaque page de chaque site a une URL, mais aussi chaque image de chaque page, ainsi que toutes les ressources (fichiers css et js majoritairement) nécessaires à la constitution de la page, ont une URL.
Par exemple, cet article a comme URL “http://blog.baccon.net/2015/12/u-comme-url.html”. Regardez dans la barre de navigation de votre navigateur si vous la retrouvez. Si on la décompose rapidement, on lit (à l’envers) qu’il s’agit du fichier u-comme-url.html qui est dans le dossier 12 qui est dans le dossier 2015 qui est dans le sous domaine blog du domaine baccon.net. Quand on connaît le truc, cette URL est…

C comme Compte

Image
Sur internet, tous les services qui gèrent des données personnelles doivent les protéger. Ainsi, chaque utilisateur se voit attribuer un espace personnel que l’on appelle un compte. Celui-ci est protégé grâce à deux éléments : un identifiant, qui peut avoir plusieurs formes (pseudo, email, nom, etc) et d’un mot de passe qui doit être connu de vous seul.


Il ne faut pas confondre votre compte et votre profil. Votre compte est quelque chose de totalement personnel et ne doit, normalement, jamais être partagé. Chaque compte correspond à un site ou un service en ligne. Certains services Web, comme les réseaux sociaux, vous offre la possibilité de créer un profil, qui généralement, regroupe des informations personnelles vous concernant qui seront publiques au sein du service. Donc, vous devez choisir avec attention ces informations, afin que leur publication ne puisse pas vous porter préjudice.
Certains services en ligne, comme les sites de généalogie, sont peu sensibles, mais d’autres, com…

P comme Publication

Image
Aujourd’hui, il est courant d’utiliser le terme anglais “Post” pour parler d’une publication sur un réseau social. C’est le message qui initie un fil de discussion, et qui, suivant le caractère du réseau, peut être soit publique soit privé et plus ou moins long. Ces publications constituent la base de toute la communication sur les réseaux sociaux.


Ces messages peuvent être accompagnés de trois principaux types de pièces jointes :

des liens,des images oudes vidéos.
Les liens vers les articles en ligne s’affichent généralement avec le titre, la description et une image de l’article. Les vidéos sont très attractives, mais les publications les plus “vues” sont celles accompagnées d’images, de préférence d’images animées. Il est important de toujours illustrer ces publications pour s’assurer un meilleur impact. Et il ne faut pas oublier le partage, qui est une forme de publication où l’on re-poste le “post” de quelqu’un d’autre.

Mais le plus important dans un post, c’est quand même son tex…