U comme URL

Le sigle URL (de l'anglais Uniform Resource Locator), auquel se substitue couramment le terme “adresse web”, désigne une chaîne de caractères utilisée pour adresser les ressources du World Wide Web : document HTML, image, son, forum Usenet, boîte aux lettres électronique, entre autres. Wikipedia


Ainsi, tout, absolument tout ce qui est sur Internet a une URL, son adresse. Et donc, chaque page de chaque site a une URL, mais aussi chaque image de chaque page, ainsi que toutes les ressources (fichiers css et js majoritairement) nécessaires à la constitution de la page, ont une URL.
Par exemple, cet article a comme URL “http://blog.baccon.net/2015/12/u-comme-url.html”. Regardez dans la barre de navigation de votre navigateur si vous la retrouvez. Si on la décompose rapidement, on lit (à l’envers) qu’il s’agit du fichier u-comme-url.html qui est dans le dossier 12 qui est dans le dossier 2015 qui est dans le sous domaine blog du domaine baccon.net. Quand on connaît le truc, cette URL est très facile à lire, donc à partager et à taper, éventuellement. Les webmasters ont tout intérêt à proposer les URLs les plus simples et les plus lisibles possible, tant pour les utilisateurs que pour le référencement.

On a parfois besoin de taper une URL pour accéder à un site ou une application en ligne. Premièrement, oubliez le http://. Aujourd’hui, les navigateurs l’ajoutent automatiquement. Ensuite, imaginons que vous vouliez taper une URL pour lire cet article, je vous conseillerais de vous simplifier la vie en ne tapant que le nom de domaine : “blog.baccon.net” et de chercher, une fois sur le blog, l’article en question.
Dans tous les cas, vous devez redoubler d’attention quand vous saisissez ou notez une URL car absolument tous les caractères comptent, majuscules et autres signes bizarres y compris. Enfin, il ne doit pas y avoir d’espace dans une URL.

Le problème des URLs se pose à l’utilisateur moyen d’Internet généralement quand celui-ci désire revenir régulièrement au même endroit, que ce soit un page particulière, un site, un blog ou une application, type réseaux sociaux. Certains demande à chaque fois l’adresse à leur moteur de recherche, d’autres tapent l’adresse à chaque fois. Ce ne sont pas de bonnes méthodes. Il faut utiliser une fonction qui existe dans tous les navigateurs ; appelée Favoris, Marque-pages ou Signets, cela vous donne la possibilité d’enregistrer rapidement vos URLs, ainsi que de les retrouver et les gérer facilement.

L’autre cas où l’on doit utiliser les URLs, c’est quand on trouve quelque chose de “génial” sur Internet, et que l’on veut le partager. Et il n’y a pas toujours dans la page le petit gadget qui va bien pour la partager de plein de façons. Quel que soit la destination finale, commencez par “copier” cette URL dans votre presse-papier ; pour cela, il suffit de cliquer dans la barre de navigation, ce qui doit sélectionner l’URL qui s’y trouve ; alors, on fait juste “Contrôle-C” pour copier. A partir de là, vous pouvez la coller à votre convenance : dans un document, dans un post sur les réseaux sociaux, dans un mail ou dans le chat d’une messagerie instantanée ; il faut que votre curseur soit au bon endroit, et juste faire “Contrôle-V”. Et hop ! Néanmoins, n’oubliez pas de noter à quoi correspond l’URL que vous venez de coller, c’est plus sympa pour vos correspondants … et votre mémoire.

Enfin, l’illustration ci-dessous est la lettre au Père Noël d’un jeune enfant américain.
Trad : Cher Père Noël. Comment vas-tu ? Je vais bien. Voici ce que je veux pour Noël.
Suivi d’une longue URL, bien écrite et qui pointe vers une page du magasin en ligne Amazon.


Posts les plus consultés de ce blog

Révélez la puissance des Google Spreadsheets

Le profil Google+ (1/6) La différence entre le profil Google+ et le compte Google

Suivre des conversions hors achats